Prochaines séances

 

Les séances ont lieu à la salle Raimu du Centre Maurice Ravel, 25 avenue Louis Breguet, 78140 Vélizy-Villacoublay

 


 

 

Vendredi 19 janvier 2018 à 21 h

Hommage à Danielle Darieux

La vérité sur Bébé Donge

d’Henri Decoin

Drame | France | 1952 | 1h40

Avec Jean Gabin, Danielle Darrieux, Gabrielle Dorziat, Claude Génia…

 

 

François Donge, riche industriel provincial, a épousé Elisabeth d’Onneville surnommée Bébé. Sentimentalement déçue, incomprise, Bébé empoisonne un jour son mari. François, sur son lit de mort, revoit son passé au cours de sa longue agonie…

Adaptant pour la troisième fois un roman de Simenon, Henri Decoin adopte un style très noir et pessimiste dans cette histoire d’amour manqué entre un riche industriel, homme à femmes, et une jeune fille pleine d’espérance et de naïveté. C’est un des premiers films féministes à une époque (le début des années 1950) où les femmes étaient censées s’épanouir à l’ombre de leur mari.

Le film offre à Danielle Darrieux l’un de ses plus beaux rôles.

Bande annonce : 

 


vendredi 26 janvier à 21h

Noces

 

de Stephan Streker

Drame | Belgique, Luxembourg, Pakistan, France  | 2017 | 1h38 | VOST

Avec Lina El Arabi, Sébastien Houbani, Babak Karimi

 

 

Zahira, belgo-pakistanaise de dix-huit ans, est très proche de chacun des membres de sa famille jusqu’au jour où on lui impose un mariage traditionnel. Ecartelée entre les exigences de ses parents, son mode de vie occidental et ses aspirations de liberté, la jeune fille compte sur l’aide de son grand frère et confident, Amir.

« La force du film est de respecter le ressenti de tous, sans juger ni condamner. On en sort profondément troublé » Libération

« Le Belge Stephan Streker signe un troisième film coup de poing autour du thème du mariage forcé. Les deux acteurs principaux, admirables, ont d’ores et déjà été récompensés dans les festivals.  » Le Figaro

« Le réalisateur ne juge pas : chacun a ses raisons et personne n’est vraiment un salaud dans ce film subtil, délicat, superbement éclairé. Au milieu d’un casting parfait, il plonge dans les yeux noirs de sa jeune interprète, Lina El Arabi, révélation fulgurante, qui offre à la rébellion un visage doux et décidé »  Télérama

« Un​ film aussi beau qu’intelligent, tiré d’un fait divers glaçant et servi par une révélation : Lina El Arabi. » Rolling Stone

 

Bande annonce : 

 


vendredi 9 février à 21h

Visages, Villages

d’Agnès Varda et JR

Documentaire | France | 2017 | 1h29

 

 

Agnès Varda et JR ont des points communs : passion et questionnement sur les images en général et plus précisément sur les lieux et les dispositifs pour les montrer, les partager, les exposer.

Agnès a choisi le cinéma. JR a choisi de créer des galeries de photographies en plein air. Quand Agnès et JR se sont rencontrés en 2015, ils ont aussitôt eu envie de travailler ensemble, tourner un film en France, loin des villes, en voyage avec le camion photographique (et magique) de JR.

Hasard des rencontres ou projets préparés, ils sont allés vers les autres, les ont écoutés, photographiés et parfois affichés. Le film raconte aussi l’histoire de leur amitié qui a grandi au cours du tournage, entre surprises et taquineries, en se riant des différences.

« Avec JR, Varda réussit une fois de plus à nous surprendre, nous enchanter, nous émouvoir, avec juste une caméra, un œil toujours aiguisé malgré la maladie, et plein d’idées. Un miracle, une grâce  » Les Inrockuptibles

 « Un bijou d’invention, de jeunesse, de liberté : de cinéma » Le Dauphiné Libéré

 Bande annonce :


vendredi 16 février à 21h

Que Dios nos perdone

de Rodrigo Sorogoyen     

Thriller | Espagne | 2017 | 2h06

Avec Antonio de la Torre, Roberto Álamo, Javier Pereira

 

Madrid, été 2011. La ville, plongée en pleine crise économique, est confrontée à l’émergence du mouvement des « indignés » et à la visite imminente du Pape Benoît XVI. C’est dans ce contexte hyper-tendu que l’improbable binôme que forment Alfaro et Velarde se retrouve en charge de l’enquête sur un serial-killer d’un genre bien particulier. Les deux inspecteurs, sous pression, sont de surcroît contraints d’agir dans la plus grande discrétion… 

 

 

« Ce polar tient en haleine avec une investigation en forme de course contre la montre et des scènes spectaculaires. Une infernale poursuite à pied dans Madrid va rester dans les annales » Le Parisien

« Ce thriller vient confirmer l’excellente santé du cinéma de genre espagnol » Télérama

« Sur une trame balisée, l’auteur-réalisateur espagnol surprend en dressant un portrait en creux de deux handicapés des relations humaines. Ajoutons quelques moments de bravoure de mise en scène, comme ce plan-séquence inattendu, quand l’assassin… A vous de voir ! Ça vaut le coup ! »  L’Express

Bande annonce : 


vendredi 23 et samedi 24 mars à l’Onde

31ème Festival du Court Métrage de Vélizy

 

Vendredi 23 mars à 20h30

LE FESTIVAL A 30 ANS

(durée : 2h30)

Dérouler le tapis rouge, concocter quelques surprises, souffler 30 bougies : une soirée festive pour rire et s’émouvoir. Cette séance spéciale vous propose un « best of » des 30 années de festivals à Vélizy-Villacoublay. Un florilège de films primés par le public et le jury. Un raccourci d’une longue et passionnante aventure locale.

 

Samedi 24 mars à 15h :

LUMIÈRE ! L’AVENTURE COMMENCE

de Thierry Frémaux

(durée : 1h30)

En 1895, les frères Lumière inventent le Cinématographe et tournent parmi les tout premiers films de l’histoire du cinéma. Mise en scène, travelling, trucage ou remake, ils inventent aussi l’art de filmer. Chefs-d’œuvre mondialement célèbres ou pépites méconnues, cette sélection de films restaurés offre un voyage aux origines du cinéma. Une séance passionnante pour tous.

 

Samedi 24 mars à 20h30 :

COMPÉTITION NATIONALE

(durée : 3h30)

|10 films français en compétition pour le Prix du Public et le Prix du Jury  

| Comédie, drame, fantastique, animation, insolite et action

| Projection en présence des cinéastes et d’un jury de professionnels

 

Tarifs uniques :

vendredi et samedi soir : 10 € | forfait 2 soirées : 15 € | samedi à 15h : 5 € | Forfait 3 séances : 20 €

Réservations conseillées à l’Onde : 01 78 74 38 60

labilletterie@londe.fr


Vendredi 30 mars à 21h

De toutes mes forces

de Chad Chenouga

Drame |  France | 2017 | 1h38

Avec Khaled Alouach, Yolande Moreau, Laurent Xu

Séance en présence du cinéaste Chad Chenouga

Nassim est en première dans un grand lycée parisien et semble aussi insouciant que ses copains. Personne ne se doute qu’en réalité, il vient de perdre sa mère et rentre chaque soir dans un foyer. Malgré la bienveillance de la directrice, il refuse d’être assimilé aux jeunes de ce centre.    

« Chad Chenouga signe un second long métrage quasi autobiographique riche en émotion, en humour et en optimisme » L’Express

« Un drame plein de fougue et d’espoir qui va vous scotcher » Femme actuelle

« Plane sur ce film subtil la présence lumineuse et bienveillante de Yolande Moreau, la directrice du foyer. Beau personnage qui fait ce qu’elle peut sans jamais baisser les bras »  Télérama

Bande annonce : 

 

 

 


A propos de nous    |   Tarifs  |    Prochaines séances    |    Festival Court Métrage    |    Contact    |    Archives   |    Newsletter